Personne ne devrait être surpris par les mesures annoncées hier par le Premier ministre Édouard Philippe et sa ministre du Travail, Muriel Pénicaud. À partir du moment où les partenaires sociaux n’étaient pas parvenus à un accord en avril dernier pour réduire le déficit de l’assurance chômage d’environ 10 %, il était clair que l’exécutif allait demander aux protagonistes un partage de l’effort qui fait des mécontents des deux côtés. Ainsi le patronat s’insurge contre un bonus malus qui s’appliquera dans sept (...)

 
Nos articles sont réservés aux abonnés
Vous êtes abonné ?

Connectez-vous en utilisant ce formulaire.

  • Vous pouvez réinitialiser votre mot de passe en cliquant sur le bouton vert du formulaire (mot de passe oublié)
  • Après connexion, vous pouvez accéder aux données de votre compte, en cliquant dans le cartouche situé en haut et à droite de votre écran, sur ordinateur et tablette, en bas de page sur smartphone)
Pas encore abonné ?

Vous pouvez souhaiter :

L'auteur

L'article

  •   3 mm
  • Publié le 18 juin 2019
  • Dépèche n°30091

pastille cfc

Le contenu de cette dépêche est la propriété de son auteur et du Fil-Social. Toute reproduction, par tous moyens, est soumise à une déclaration auprès du Centre Français de la Copie.

Se connecter au site
Mémoriser?

Rechercher sur le site

Nous contacter

Vos coordonnées
Nom
Prénom
Email
Téléphone
Structure
Votre message