Complémentaires santé
 

Le remboursement des affections de longue durée (ALD) est dans le viseur du gouvernement. La Sécurité sociale ne les prenant en charge que dans la limite du plafond de remboursement, la piste d’économie inquiète les organismes complémentaires d’assurance maladie. Ils pourraient devoir assumer la différence de reste à charge.

 
Nos articles sont réservés aux abonnés
Vous êtes abonné ?

Connectez-vous en utilisant ce formulaire.

  • Vous pouvez réinitialiser votre mot de passe en cliquant sur le bouton vert du formulaire (mot de passe oublié)
  • Après connexion, vous pouvez accéder aux données de votre compte, en cliquant dans le cartouche situé en haut et à droite de votre écran, sur ordinateur et tablette, en bas de page sur smartphone)
Pas encore abonné ?

Vous pouvez souhaiter :

L'auteur

L'article

  •  
  • Publié le 25 mars 2024
  • Mise à jour: 26 mars 2024

pastille cfc

Le contenu de cette dépêche est la propriété de son auteur et du Fil-Social. Toute reproduction, par tous moyens, est soumise à une déclaration auprès du Centre Français de la Copie.

Dans le même thème
Se connecter au site
Mémoriser?

Rechercher sur le site