Société

Lors de la campagne des présidentielles, Emmanuel Macron, a relancé le débat sur l’accompagnement de la fin de vie (soins palliatifs, suicide assisté, euthanasie), quand elle s’accompagne de grandes souffrances.
Il a, en effet, annoncé en avril que, s’il était réélu (ce qui a été le cas, comme l’on sait), il mettrait sur pied une « convention citoyenne » sur le sujet dont les préconisations seraient soumises « à la représentation nationale ou au peuple ». C’est sur ce thème que l’Ipse (Institut de la (...)

 
Nos articles sont réservés aux abonnés
Vous êtes abonné ?

Connectez-vous en utilisant ce formulaire.

  • Vous pouvez réinitialiser votre mot de passe en cliquant sur le bouton vert du formulaire (mot de passe oublié)
  • Après connexion, vous pouvez accéder aux données de votre compte, en cliquant dans le cartouche situé en haut et à droite de votre écran, sur ordinateur et tablette, en bas de page sur smartphone)
Pas encore abonné ?

Vous pouvez souhaiter :

L'auteur

L'article

  •   5 mm
  • Publié le 30 juin 2022
  • Dépèche n°38060

pastille cfc

Le contenu de cette dépêche est la propriété de son auteur et du Fil-Social. Toute reproduction, par tous moyens, est soumise à une déclaration auprès du Centre Français de la Copie.

Se connecter au site
Mémoriser?

Rechercher sur le site

Nous contacter

Vos coordonnées
Nom
Prénom
Email
Téléphone
Structure
Votre message